Don't look up

Don’t Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?

Malgré les critiques pas toujours tendres, Don’t Look Up, la comédie sortie le 24 décembre 2021 sur Netflix, fait un carton. En effet, cette satire métaphorique du déni face au dérèglement climatique a enregistré pas moins de 263 millions d’heures vues en à peine deux semaines. Il faut dire que le film d’Adam McKay (Vice, The Big Short, Anchorman) a de quoi attirer. Un casting plutôt symptoche : Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Meryl Streep, Jonah Hill et bien d’autres ; et une histoire de fin du monde qui dénonce de nombreux travers de notre société. Et en effet, Don’t Look Up appuie un peu là où ça fait mal et ne manque pas de se foutre ouvertement de l’absurdité de notre monde. D’ailleurs, aussi bien le sujet que les personnages sont inspirés de véritables personnalités. Alors, voyons en quoi Don’t Look Up s’inspire de personnalités ou de faits réels.

Don’t Look Up, le teaser

Don’t Look Up, un film inspiré d’un autre film

Il ne s’agit pour le coup pas d’un événement qui est vraiment arrivé, ni d’un personnage existant, mais plutôt de la source d’inspiration pour poser les bases de Don’t Look Up.

Et cette source d’inspiration est un film ancien et ultra connu, et qui, avouons-le, a traumatisé plusieurs générations de baigneurs. Vous l’avez deviné, Adam McKay dit s’être inspiré du film « Les dents de la mer » de Spielberg, sorti en 1975.

Dans Don’t Look Up, ce sont deux astronomes annonçant l’approche d’un astéroïde qui va détruire la Terre qui ne sont pas pris au sérieux et qui sont contraints de se tourner vers les médias pour espérer se faire entendre. De plus, le gouvernement est plus intéressé par les élections de mi-mandat que par la fin du monde.

Dans les Dents de la mer, Matt Hooper, un océanographe, essaie d’avertir la municipalité qu’un requin très dangereux menace les baigneurs, mais il n’est pas pris au sérieux. Et comme la date du 4 juillet et de son flot de touristes approche, il n’est pas question pour le maire de risquer de gâcher la fête et de faire fuir les futurs consommateurs.

Vous aimeriez bien prouver ça, n’est-ce pas ? Pour avoir votre nom dans National Geographic ?

Les Dents de la mer

Le fond du sujet s’inspire de la réalité

Dans Don’t Look Up, deux astronomes (incarnés par Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence) découvrent qu’un astéroïde, plus gros que celui qui a mené à l’extinction des dinosaures, va s’écraser sur Terre dans six mois et va provoquer une extinction massive et sans précédent.

Ils décident alors d’alerter la présidente des Etats-Unis, puis de passer par les médias, pour prévenir la population et pour que des mesures soient prises afin d’essayer d’éviter la catastrophe.

Seulement, personne ne les prend au sérieux et les deux scientifiques se rendent vite compte qu’ils ont affaire à des personnes cupides ou totalement à côté de la plaque face au danger qui menace l’humanité.

Don't Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?
Des visages qui en disent long

Dans la vraie vie, de nombreux spécialistes du climat attestent que Don’t Look Up n’est pas loin ce qu’ils vivent régulièrement quand ils abordent le problème du dérèglement climatique, que ce soit avec les médias ou avec le pouvoir politique.

(nous vivons) dans une société où, malgré un danger climatique extraordinairement clair, présent et qui s’aggrave, plus de la moitié des membres Républicains du Congrès (américain) continuent de dire que le changement climatique est un canular

Peter Kalmus, climatologue au Jet Propulsion Lab de la NASA

Le personnage de Randall Mindy est inspiré par le climatologue et géophysicien Michael E. Mann

Dans Don’t Look Up, le Dr Randall Mindy (Leonardo DiCaprio) et Kate Dibiasky (Jennifer Lawrence), font la découverte de la comète qui va détruire la Terre. Ils décident alors d’avertir le gouvernement, puis de passer par les médias.

Seulement, les deux protagonistes ne sont habitués ni à la vie politique, ni à la vie médiatique et leur intervention tourne au fiasco. Pire, Kate Dibiasky finit par être la risée d’Internet et des réseaux sociaux, et son image est détournée en montages et mèmes en tout genre.

Dans la réalité, le personnage de Randall Mindy est en partie inspiré par Michael E. Mann, un climatologue et géophysicien américain, qui a contribué à la compréhension scientifique du changement climatique en fonction de l’évolution de la température au cours du dernier millénaire.

Don't Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?
Leonardo DiCaprio et Michael E. Mann

Ce dernier affirme avoir très souvent été confronté à des situations proches de celles de Don’t Look Up.

Il (Don’t Look Up) traite de la manière dont les preuves accablantes d’une menace scientifique sont ignorées pour des raisons politiques et idéologiques. Il aborde la façon dont de puissants lobbys, motivés par le profit, bloquent l’action lorsqu’elle ne convient pas à leurs intérêts. Et promeuvent de prétendues fausses solutions dont ils peuvent personnellement tirer profit.

Michael E. Mann dans une interview pour Le Monde

La présidente est un personnage inspiré par Donald Trump et d’autres présidents des Etats-Unis

Concernant le personnage de Janie Orlean, présidente des Etats-Unis et incarnée par Meryl Streep, Adam McKay dit s’être inspiré des défauts de plusieurs présidents des USA.

Dans Don’t Look Up, nous découvrons une présidente haute en couleur et surtout hautement irresponsable, qui est une ancienne star de télé-réalité et qui s’inquiète plus des élections de mi-mandat que de l’avenir de l’humanité.

Cette dernière est accompagnée de son fils Jason (Jonah Hill), qui est aussi son directeur de cabinet, et qui aime à mettre en avant les atouts physiques de sa mère.

De plus, la présidente est à fond dans le déni. Et lorsque la comète devient visible à l’œil nu, elle lance une campagne dont le slogan, inscrit sur des casquettes rouge et bleu, est « Don’t Look Up », c’est-à-dire, « ne regarde pas en haut ».

Don't Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?
Elle ne vous rappelle pas quelqu’un ?

Dans la vraie vie, en tant que non-américain, il est facile de reconnaître un peu de Donald Trump en Janie Orlean. En effet, nous avons tous en tête l’image des casquettes rouges et bleues portant le slogan «make america great again». Ou nous avons tous déjà vu des moqueries à son égard sur le fait qu’il aime à dire à qui veut l’entendre, qu’Ivanka, sa fille, est très belle.

Sans oublier bien sûr, qu’en 2020 lorsque le Covid a frappé le monde entier, Donald Trump affirmait qu’il s’agissait d’un cannular et qu’il n’y avait pas de crainte à avoir.

Les démocrates ont politisé le coronavirus. Ça, c’est leur nouveau canular

Donald Trump à propos du Covid

Tout comme il prétendait que le réchauffement climatique n’existait pas et que la Terre allait bien finir par se réchauffer.

Je ne crois pas au changement climatique, c’est juste de la météo. Ça a toujours été comme ça, le temps change, il y a des tempêtes, de la pluie et de belles journées

Donald Trump

Ça finira par se refroidir […] Je ne pense pas que la science sache réellement

Donald Trump à propos du réchauffement climatique

Cependant, il est un peu plus difficile de reconnaître les traits de personnalité des autres présidents des États-Unis. Heureusement, Adam McKay est là pour nous éclairer.

J’ai pris un peu de chacun, donc vous avez un genre de personnage vide à la Reagan. Vous avez le côté vendeur de voiture d’occasion de Bill Clinton, et le dangereusement sous-qualifié George W. Bush. Et puis, vous savez, j’ai voté pour lui, mais soyons honnête, Barack Obama, qui est terriblement à l’aise avec les sous. Et puis bien sûr le narcissisme déchaîné de Trump

Adam McKay à propos de la présidente dans Don’t Look Up

Aucun produit trouvé

L’émission de télé dans Don’t Look Up est proche de certaines émissions de télé américaines

Dans Don’t Look Up, nous découvrons l’émission de télévision présentée par le duo Brie Eventee (incarnée par Cate Blanchett) et Jack Bremmer (incarné par Tyler Perry). Tous deux aiment à traiter de sujets très légers et divertissants, comme celui de la rupture entre deux stars.

Et bien sûr, lorsque Randall Mindy et Kate Dibiasky arrivent sur le plateau pour faire part de leur terrible découverte, les présentateurs leur donnent pour consigne de rester légers et divertissants. Ils ne sont même pas au courant de la raison pour laquelle les astronomes passent à l’antenne.

Ainsi, lorsque les deux scientifiques font leur annonce de fin du monde, Brie et Jack préfèrent plaisanter et détendre l’atmosphère plutôt que de les écouter et de leur accorder du crédit. C’est d’ailleurs lors de cette scène que Kate Dibiasky va s’énerver et passer pour une dingue.

Don't Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?
Un certain contraste entre les personnages

Dans la vraie vie, le personnage de Brie Eventee serait inspiré de Mika Brzezinski, la présentatrice d’une émission matinale passant sur la chaîne MSNBC’s.

De plus et d’une manière plus générale, c’est l’ensemble de la sphère médiatique qui sert d’inspiration à Don’t Look Up et qui est pointée du doigt, tant à force de chercher à faire le buzz, ils ne prêtent pas attention à des sujets vraiment importants, tels que le dérèglement climatique et son impact sur les générations futures.

Enfin, il est à noter que des scènes très proches de celle de Don’t Look Up sont arrivées dans des émissions de télé françaises, et ce, bien avant que le film ne soit diffusé. La ressemblance avec Don’t Look Up est vraiment frappante et la réaction des journalistes et chroniqueurs est ahurissante.

Peter Isherwell, le milliardaire de Don’t Look Up, est un medley de plusieurs milliardaires

Interprété par Mark Rylance, le milliardaire de Don’t Look Up est spécialisé dans la haute technologie. À l’aide de termes techniques et savants, il fait l’apologie de ses nouveaux smartphones connectés à nos émotions, toutefois, il ne délivre jamais aucune information pertinente.

De plus, ses algorithmes qui recueillent toutes les données personnelles, sont capables de prévoir la mort des gens.

Peter Isherwell est proche de la présidente et l’influence comme il l’entend. À tel point, qu’il la convainc de ne pas dévier la comète de sa trajectoire afin de pouvoir récupérer les métaux précieux dont elle regorge.

Don't Look Up : Quels événements et personnages réels ont inspiré le film ?
L’avenir de l’humanité est entre de bonnes mains… ou pas…

De toute façon, il est paré au pire puisqu’il a préparé une navette pour quitter la Terre au cas où les choses prendraient une mauvaise tournure.

Et évidemment, le personnage de gourou des technologies et de l’innovation qu’est Peter Isherwell dans Don’t Look Up, est, lui aussi, inspiré de personnalités réelles.

En effet, comme le confirme Adam McKay, Isherwell est un mélange de Steve Jobs, qui a cofondé Apple et qui était célèbre pour son sens du marketing, d’Elon Musk qui est à la pointe des innovations technologiques et qui souhaite s’établir sur Mars, et bien sûr, de Mark Zuckerberg, connu pour avoir créé Facebook et pour avoir été au cœur du scandale de la récupération des données personnelles.

Translate this page »