Aller au contenu

Le film d’horreur le plus flippant de tous les temps débarque sur Netflix, sa bande-annonce est terrifiante

incantation 2022

Consacré comme « film d’horreur le plus effrayant de tous les temps » à Taïwan lors de sa sortie en mars 2022, « Incantation » du réalisateur Kevin Ko (« Uniquement sur invitation ») débarque sur Netflix cet été. En effet, ma plateforme n’a pas raté l’occasion de mettre la main sur le film d’horreur taïwanais le mieux rémunéré de tous les temps. Le 8 juillet prochain, nous pourrons donc nous délecter devant ce petit bijou qui va certainement nous filer la chair de poule. En attendant, nous vous proposons de découvrir la bande-annonce et d’en apprendre un peu plus.

Incantation, le plus grand succès de 2022 à Taïwan

Netflix ne cesse d’étoffer et de diversifier son catalogue avec des productions venues du monde entier. Fenêtre ouverte sur d’autres pays et d’autres cultures, le cinéma américain n’y règne pas en maître, et c’est tant mieux.

Après l’immense succès du film Incantation à Taïwan, la plateforme au N Rouge en a acquis les droits mondiaux. Il faut dire, Incantation a rapporté 6 millions de dollars depuis sa sortie en mars dernier. C’est, pour le moment, le film le plus rentable du pays pour cette année 2022. À tel point, que Kevin Ko serait déjà en train de préparer une suite.

Mais, en plus d’être un énorme succès commercial, ce film d’horreur est aussi un succès critique, puisqu’il a été nommé sept fois aux Taipei Film Award, notamment dans les catégories meilleure réalisation, meilleure actrice et meilleur long métrage narratif. Rien que ça !

D’après Janelle Ong, la responsable de l’acquisition de contenu en langue chinoise chez Netflix, Incantation a fortement résonné auprès du public taïwanais, et c’est un film qui entre dans la nouvelle génération de cinéastes asiatiques capables d’insuffler la terreur aux spectateurs d’aujourd’hui.

Incantation a fortement résonné auprès du public taïwanais, et nous sommes ravis de partager ce film avec nos membres du monde entier. L’horreur asiatique a été très influente pour façonner le genre et l’amener à de nouveaux sommets, et nous sommes fiers de nous associer à une nouvelle génération de cinéastes asiatiques qui créent des films qui définiront ce que la terreur signifie pour les téléspectateurs d’aujourd’hui. 

Janelle Ong
Incantation – Kevin Ko – Bande-annonce

Pourquoi Incantation a eu un tel succès ?

Ce film d’horreur s’inspire d’une histoire vraie locale qui a impliqué une famille faisant partie d’un culte sectaire à Kaohsiung, à Taïwan.

Dans Incantation, nous suivons une mère de famille qui essaie désespérément de sauver sa fille après avoir été maudite pour avoir enfreint une des règles religieuses sacrées.

Kevin Ko nous fait plonger sans ménagement dans l’univers d’une secte adepte de rituels ancestraux issus de la culture folklorique taïwanaise, et nous laisse assister à la colère d’esprits offensés et bien décidés à réclamer leur dû.

Le respect de la religion, notamment des tabous religieux et des religions très obscures, est imprégné de peur. J’adore les histoires qui font peur, pourtant, je n’ai jamais vraiment osé aborder ce sujet. C’est ce sentiment que j’ai voulu magnifier dans Incantation.

Kevin Ko

Bien sûr, certains aspects du film peuvent paraître bien mystérieux et obscurs pour les spectateurs qui ne connaissent pas les tabous et les rituels de certaines pratiques religieuses dans cette partie du monde. Mais cette ignorance ajoute une dimension supplémentaire à l’effroi des spectateurs du reste du monde.

De plus, Kevin Ko connait très bien les mécaniques des films d’horreur et il sait très bien quels sont les ingrédients qui vont faire réagir les spectateurs.

La peur de la mort et des forces inconnues, l’identification aux personnages et les relations comme celles qui unissent une mère à son enfant.

Kevin Ko

Dans les interviews, Kevin Ko explique aussi qu’il avait pour but de créer un lien interactif avec le public.

Je sais comment faire peur aux spectateurs avec une scène efficace. Mais un bon film d’horreur ne se résume pas à ces astuces. La nature humaine doit être au cœur de l’histoire. Au bout du compte, les spectateurs doivent s’identifier aux personnages.

Kevin Ko

D’ailleurs, dans Incantation, les personnages brisent le 4e mur à plusieurs reprises en s’adressant directement aux spectateurs.

Le film d'horreur le plus flippant de tous les temps débarque sur Netflix, sa bande-annonce est terrifiante

Des influences palpables issues du cinéma d’horreur asiatique et novateur

Dès la bande-annonce, on ressent l’influence des films d’horreur asiatiques qui ont changé les codes du cinéma de genre entre fin 90 et début 2000. On peut donc penser à Ring, Dark Water, Ju-On, The Eye…

L’horreur asiatique, ce n’est pas simplement du gore hardcore. C’est aussi de la douceur, un genre qui fait peur, mais qui touche et parfois même fait du bien. 

Kevin Ko

Mais on ne peut aussi que penser à Projet Blair Witch, Rec et Paranormal Activity, des films qui ont révolutionné le genre en étant filmés caméra au poing, façon documentaire ou façon caméra de surveillance. D’ailleurs, deux scènes de la bande-annonce d’Incantation font très fortement à ces films.

Lire aussi : Ces 3 films d’horreur cultes s’offrent un lifting et ressortent au cinéma

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 The VVitch [Blu-Ray + Copie Digitale] The VVitch [Blu-Ray + Copie Digitale] Pas de notes 15,00 EUR 12,74 EUR
2 Écorché [Blu-Ray] Écorché [Blu-Ray] Pas de notes 14,99 EUR
3 Fantasy Flight Games - Les Demeures de... Fantasy Flight Games - Les Demeures de... Pas de notes 63,00 EUR

2022, l’année de l’horreur à Taïwan

Depuis quelques années, le cinéma de genre taïwanais tend à insuffler une nouvelle vague au sein du cinéma d’horreur asiatique, comme Detention, le Pont Maudit, The Rope Curse…

Mais cette année, Taïwan n’a pas dit son dernier mot avec Incantation. En effet, plusieurs autres films d’horreur sont encore prévus d’ici décembre, ce qui vaut d’ailleurs à 2022 le surnom de « année de terreur » à Taïwan.

Qu’est-ce qui explique un tel engouement pour les films d’horreur ? Il y a bien sûr l’effet crise de la covid et ses confinements qui ont beaucoup affecté la population taïwanaise, créant un besoin de s’évader, de se défouler et de ressentir les choses de manière intense.

Mais il y a aussi le fait que les films d’horreur ne requièrent pas des effets spéciaux et des décors hors de prix pour nous en mettre plein la vue (ou les tripes). De plus, les films de genre asiatiques s’inspirent souvent de légendes que connaissent bien les spectateurs locaux, ce qui attise leur curiosité.

Le respect de la religion, notamment des tabous religieux et des religions très obscures, est imprégné de peur. J’adore les histoires qui font peur, pourtant, je n’ai jamais vraiment osé aborder ce sujet. C’est ce sentiment que j’ai voulu magnifier dans Incantation.

Kevin Ko

D’après Kevin Ko, qui est ravi que son film arrive sur Netflix, regarder un film d’horreur chez soi, donne l’impression qu’on fait entrer les démons ou autres esprits maléfiques dans sa maison. C’est un facteur qui augmente la tension et la terreur, même après avoir éteint la télé, et c’est ce que rechercher les amateurs du genre.

C’est comme les montagnes russes : vous êtes attiré par ce qui vous fait peur. Je suis très fier qu’Incantation soit diffusé sur Netflix où il pourra être vu par le plus grand nombre dans le monde. Cela a toujours été mon rêve de faire des films qui voyagent et qui soient vus par tous les fans du genre, et qui les empêchent de trouver le sommeil ! J’ai vraiment hâte de découvrir leurs réactions.

Kevin Ko
Choose your language »